Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
SARL MEHEUST TP -------- 06.82.45.95.94   sarl.meheusttp@orange.fr

TERRASSEMENT - ASSAINISSEMENT - TRANSPORT

voirie - et Chemin

Publié par sylvie in assainissement, terrassement, camion, transport, demolition, eure, seine-maritimes, ile-de-france, 27, 78

Voies et chemins

Une construction isolée au milieu d’un terrain peut comporter :

  • un chemin d’accès au garage ou à la place de stationnement
  • une allée piétonne pour se rendre à la porte d’entrée
  • des allées permettant de se rendre en divers endroits du terrain (jardin, abri, piscine...) ou faisant le tour de la maison

Au début de la construction, et tant que le remblaiement n’a pas été effectué, on se contentera de faire réaliser un chemin d’accès résistant au passage des véhicules les plus lourds.

La réalisation de ce chemin consiste en :

  • décaissement (enlèvement de la terre végétale) sur une profondeur allant en général de 20 à 30 cm
  • mise en place d’un géotextile pour éviter le mélange de la terre et de la première couche de concassé
  • épandage d’une couche de roche concassée (tout-venant 0-50) sur une épaisseur de 20 cm environ. Cette première couche constituera l’ébauche du chemin définitif. Elle sera damée par le passage des véhicules et sera stabilisée lorsque la maison sera terminée, prête à recevoir le revêtement final (pavés, macadam...). La pente du chemin ne devrait pas excéder 10%. Si le chemin est long, une place de retournement doit être aménagée à proximité de la sortie du garage.

Les murs de soutènements seront si possible réalisés en même temps que les murs du sous-sol. Ils devront être surdimensionnés et drainés pour résister à la pression de la terre, en particulier par temps de gel. Si la hauteur dépasse 1,5 m, on pourra leur donner une inclinaison de 5 à 10% qui limitera l’impression de muraille. Intermédiaire entre le mur de soutènement et le simple talus, il existe la possibilité de maintenir les terres à l’aide de blocs comportant des alvéoles destinées à recevoir des plantes.

On trouve des pavés ajourés (en béton, en platique) qui permettent de réaliser des places de parking stables et verdoyantes. C’est une bonne solution pour conserver la surface de terrain absorbante pour la pluie.